Durant les années 70, de nombreux jeux éducatifs et scientifiques sont apparus dans les magasins de jouets. Qui ne se souvient pas du squelette à assembler avec ses organes réalistes?

La Compagnie du jouet, ou Céji, distribua pendant de très nombreuses années un jeu sous licence Serima, une société espagnole. Il s'agit donc de la version française de Anatomia humana. En France à cette époque, tous les jeux scientifiques se terminaient par 2000 pour donner un aspect futuriste. Car l'An 2000 était synonyme de modernité.
Ce jeu destiné à apprendre l'anatomie humaine se compose d'un squelette d'une trentaine de centimètres à assembler pièce par pièce ou plutôt os par os, d'un socle pour le tenir droit, d'organes également en pièces détachées et d'un écorché sous forme d'une coque en deux parties (face et dos) pour situer les muscles et les tendons. Une notice, digne d'un manuel de médecine indique le nom de chaque partie de l'anatomie humaine. Tous ces éléments sont intelligemment fixés par élastique sur des cartons bleus à la façon de planches anatomiques: une planche pour les os, une planche pour les organes et une planche pour les muscles. De quoi passer des heures à réviser ses cours de sciences naturelles et faire faire des cauchemars à sa petite soeur. Ce jeu est devenu un classique indémodable et a connu plusieurs rééditions. Actuellement c'est MGM qui produit ce même squelette avec comme nouveautés un corps translucide et le système sanguin.


/